Vous êtes ici : Accueil Actualités Articles COP 21 : un accord historique en guise de point final
mercredi, 16 décembre 2015

COP 21 : un accord historique en guise de point final

COP 21 : un accord historique en guise de point final

Les discussions menées depuis deux semaines ont débouchées samedi 12 décembre sur un accord universel historique, impliquant les 196 parties assises à la table des négociations.

 

 

La Conférence de Paris pour le climat s'est ouverte le 30 novembre. Présidée par la France, ses principaux enjeux consistaient à maintenir le réchauffement climatique mondial en deçà de 2°C, aboutir à un nouvel accord "contraignant" et "universel", applicable à tous les pays.

Samedi 12 décembre, pour la première fois et à l’unanimité, la communauté internationale s'est entendue sur le premier accord universel de l'histoire des négociations climatiques. Bien en dessous des 2 degrés, elle fixe pour cap de contenir le réchauffement à 1,5 degré d’ici la fin du siècle. Une clause a été prévue pour réviser ces engagements à la hausse tous les 5 ans à partir de 2023. Côté financement, les 100 milliards de dollars par an à fournir aux pays en développement sont considérés comme un minimum à réévaluer au plus tard en 2025.Ils seront mobilisés pour l'adaptation des économies, la compensation des pertes et des dommages. Laurent FABIUS, Président de la COP21 et véritable artisan d'un rassemblement loin d'être acquis à l'ouverture des travaux, a loué un accord « différencié, juste, durable, dynamique, équilibré et juridiquement contraignant ».

Comme elle l'avait fait en adoptant la loi sur la transition énergétique, la France, a annoncé le Président de la République, choisira de devancer l'appel :

  • elle s'engage à réviser au plus tard en 2020 ses engagements de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.
  • elle révisera sa contribution financière en direction des pays les plus vulnérables
  • elle impulsera la formation d'une coalition, avec les pays volontaire, pour aboutir à un prix du carbone pour que les investissements puissent être réorientés
  • elle proposera, pour les pays qui veulent aller plus vite, de réactualiser avant 2020 leurs engagement


Véritable succès diplomatique à mettre à l'actif de notre pays, Claire-Lise Campion tient à saluer l'implication décisive du Président de la République, du ministre des affaires étrangères et de l'ensemble du Gouvernement. Cette implication qui permet à l'espoir né de la conférence de Paris de chasser l'échec de Copenhague (2009). Le pacte conclu par les 196, s'il appelle à franchir de nouvelles étapes à l'avenir, demeurera une date charnière pour la planète et l'un des temps forts du quinquennat de François HOLLANDE.

Retrouvez l'article publié par Claire-Lise Campion à propos des enjeux de la COP 21

Dernière modification le vendredi, 18 décembre 2015

Liens rapides

 

Permanence Parlementaire

La permanence parlementaire est située au 11 avenue d’Ostrach - 91580 Etréchy.

Elle est ouverte le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14 heures à 18 heures
et le samedi de 9 heures 30 à 12 heures, uniquement sur rendez-vous.

Nous contacter

Newsletter