Vous êtes ici : Accueil Actualités Articles Nuisances aériennes en sud Essonne : le Directeur des Services de la Navigation Aérienne répond à Claire-Lise Campion
jeudi, 01 juin 2017

Nuisances aériennes en sud Essonne : le Directeur des Services de la Navigation Aérienne répond à Claire-Lise Campion

Nuisances aériennes en sud Essonne : le Directeur des Services de la Navigation Aérienne répond à Claire-Lise Campion

Dans une correspondance du 21 avril 2017, Claire-Lise Campion a de nouveau attiré l’attention du Directeur des Services de la Navigation Aérienne (DGAC) à propos des nuisances aériennes qui heurtent le cadre de vie des habitants du sud Essonne. Elle vous propose de prendre connaissance de la réponse reçue fin mai.

 

Intervenue auprès de la DGAC et du groupe Aéroport de Paris au sujet des nuisances aériennes estivales engendrées par la réfection des pistes de l’aéroport d’Orly, Claire-Lise Campion s’investit également - et depuis plusieurs années – dans la lutte contre les nuisances aériennes des territoires survolés en sud Essonne*. Entre autre levier d’action, depuis 2014, elle épaule les élus du Parc Naturel Régional (PNR) du Gâtinais Français dans leurs revendications auprès des services de la DGAC et est extrêmement attentive au suivi des échanges noués.

Au cours d’une réunion organisée le 11 avril dernier par Monsieur Jean-Jacques Boussaingault, Président du parc du Gâtinais, Claire-Lise Campion, représentée pour l’occasion, a une nouvelle fois pris note du manque d’égard des services de la DGAC vis-à-vis des propositions formulées par le PNR. Aussi, par un courrier du 21 avril 2017, s’est-elle derechef adressée au Directeur des Services de la Navigation Aérienne. Dans sa missive, votre sénatrice exprimait ses regrets face à l’inertie de la DGAC et relayait la demande d’explication du parc concernant le non-respect récurrent des altitudes et des trajectoires que se doivent pourtant d’emprunter les aéronefs.

Consulter le courrier de Claire-Lise Campion daté du 21 avril 2017

La réponse du directeur, arrivée fin mai, laisse augurer une reprise des échanges sur la base d’un croisement de données. Experts du parc et experts DGAC se rencontreront en effet début juin afin de mettre en regard leurs résultats. Viendra ensuite une réunion de restitution auprès des élus (début juillet).

Consulter la réponse de Monsieur Maurice Georges, Directeur des Services de la Navigation Aérienne


* Pour rappel, en novembre 2011, Mme KOSCIUSKO-MORIZET alors ministre chargée de l'écologie, signait deux arrêtés portant modification du dispositif de la circulation aérienne en région parisienne. L'un d'entre eux, né d'une collaboration entre les services du ministère et la direction générale de l'aviation civile, avait pour objectif d'atténuer les nuisances sonores liées à l'activité aéroportuaire, source de désagrément pour les populations survolées en Essonne. Mais ce dernier n'a eu pour seul effet que l’altération de la situation. Non seulement le relèvement des altitudes de 300 mètres n'a pas entraîné de diminution significative des nuisances sonores, mais, en sus, il a occasionné un accroissement des émissions de polluants (du fait d'une surconsommation de kérosène liée à un allongement des trajectoires) et l'étalement des zones de survol (soit, une hausse du nombre d’habitants soumis aux nuisances). La partie sud du département de l’Essonne pâtit largement de cet étalement.

Dernière modification le jeudi, 01 juin 2017

Liens rapides

 

Permanence Parlementaire

La permanence parlementaire est située au 11 avenue d’Ostrach - 91580 Etréchy.

Elle est ouverte le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14 heures à 18 heures
et le samedi de 9 heures 30 à 12 heures, uniquement sur rendez-vous.

Nous contacter

Newsletter