Vous êtes ici : Accueil En Essonne Dossiers Départementaux Centre de stockage d'hydrocarbures

La ministre de l’écologie a annoncé mardi 12 janvier, au cours d’un débat à l’Assemblée nationale portant sur la politique du Gouvernement en matière d’énergie, que toute nouvelle demande de permis de recherche d'hydrocarbures conventionnels sera rejetée en France.

La sénatrice de l’Essonne, qui a récemment pris connaissance de l’avis défavorable du commissaire enquêteur concernant la demande d’autorisation d’ouverture de travaux d’exploitation de mines d’hydrocarbures liquides sur les deux concessions essonniennes, sollicite l’appui du gouvernement pour que cet avis non contraignant soit suivi par les services de l’État.

Le commissaire enquêteur a rendu ses conclusions courant août concernant l’enquête publique relative à la demande d’autorisation d’ouverture de travaux d’exploitation de mines d’hydrocarbures liquides présentée par la société Vermilion. Il s’est prononcé en défaveur de cette demande.

En janvier et février 2015, Claire-Lise Campion s’est respectivement adressée à Ségolène Royal puis à Manuel Valls pour demander, à l’instar de l’arbitrage rendu dans le Gers, le rejet des demandes de permis de recherche d’hydrocarbure concernant le département de l’Essonne.

C’est par un courrier récemment adressé à Ségolène ROYAL, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, que Claire-Lise Campion a signifié son souhait de voir rejetées les demandes de permis de recherche d’hydrocarbure sur le département de l’Essonne. Des décisions qui permettraient d’éteindre définitivement les craintes autour de la question des gaz de schiste.

Gaz de schiste : l'Essonne veille

lundi, 16 décembre 2013

Tandis que le débat sur les gaz de schiste reprend de plus belle avec la récente parution du rapport baptisé « Les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels », élaboré par l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST), et que ici et là dans notre département des voix continuent de s’élever, le Conseil Général de l’Essonne a tenu à rappeler début novembre sa position sur le sujet.

Liens rapides

 

Permanence Parlementaire

La permanence parlementaire est située au 11 avenue d’Ostrach - 91580 Etréchy.

Elle est ouverte le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14 heures à 18 heures
et le samedi de 9 heures 30 à 12 heures, uniquement sur rendez-vous.

Nous contacter

Newsletter